des voitures et des tapis

En plus des considérations morales qui commencent à voir le jour avec l’émergence des voitures autonomes (ou plutôt auto-pilotées), et qui, à mon sens, sont partiellement fantaisistes, il est important de considérer ceci : Qui viendrait critiquer les tapis roulants?

Les considérations morales :

J’ai surpris récemment une discussion entre deux personnes qui faisaient un petit concours de sens commun en argumentant autours des choix moraux des intelligences des voitures autonomes. Lire la suite

Si vous likez cette image, vous n’avez pas compris.

Vous êtes un habitué des réseaux sociaux, non ? Bon, alors à un moment ou à un autre, vous avez vu cette image. Moi, la dernière fois, c’était ce matin, au réveil, sur Linkedin, réseau généralement orienté professionnel :

User XP versus Design

Peut-être même, dans un élan de sympathie (à moins que ce ne soit pour faire râler un designer de votre connaissance), Lire la suite

UX trends 2016: L’identité sans couture

Le numérique et la transformation digitale invite les marques à repenser la manière dont elle exprime leur identité au travers de l’intégralité des supports. Avec l’effondrement du print, la prédominance de l’usage du smartphone et l’interruption constante du mobile dans nos modes de vie, les marques doivent réinterpréter leurs valeurs à l’aune des nouveaux mediums. Lire la suite

Amusons-nous un peu. Redesignons l’expérience d’embarquement.

Vous le savez ou pas, je prends souvent l’avion. Très souvent. Je me fais facile 100 vols par an, pour plus ou moins un tour du monde en distance, soit 40 000 bornes. Tranquille. Ça me donne tout de même une légère expérience, au moins assez pour m’être rendu compte de deux/trois disfonctionnements.

Le trolley

Mais oui, tu pars pour une semaine de boulot à l’autre bout de la France, oui, tu veux être super rapide et efficace, oui, tu es quelqu’un qui change de caleçon tout les jours. OUI. Mais ton trolley, il me surpresse l’organe reproducteur. Soyons franc.

Pour commencer, il me bourre dans la file d’attente, ou tu le traînes nonchalamment. Je fous systématiquement des coups de pompes dedans, tellement il pendouille derrière toi, et tu me fais ton petit regard haineux du lundi matin, du genre: « ho, tu vas arrêter de saccager mon indivisible propriété sanitaire ». Amusant. Lire la suite