La dark zone et les bas instincts des gens

Oui, vous avez joué à The Division, d’Ubisoft. Avec application, vous vous êtes hissés au niveau 30 en solo. Ayant fini le jeu, vous vous êtes mis à hanter les rues de Manhattan désertée. N’y tenant plus, vous êtes entré dans la Dark Zone, la partie purement (mais pas uniquement) multijoueurs du jeu, en mode PVP (les uns contre les autres), mais pas que (un mode collaboratif existe aussi…). Attiré par les promesses d’un gameplay basé sur le loot (les ennemis refroidis lâchent du matériel à fort potentiel de destruction ou de protection), vous vous êtes mis en quête du stuff parfait (la combinaison improbable des meilleurs compétences par rapport à votre style de jeu), hantant les quartiers enneigés avant que paf. T’es mort. Ha oui, j’ajoute que les loots ne sont pas utilisables directement, mais nécessitent de signaler à tout le monde dans le jeu que vous avez du bon matos en demandant une extraction de ces loots dans des zones hautement découvertes et donc propices à la mort par injection non désirée de plomb véloce surchauffé. Donc paf. T’es mort.

La gangrène.

La Dark Zone, c’est avant tout le paradis des tricheurs, probablement à cause de défauts Lire la suite