Ces marques qu’on adore…

Récemment, je suis tombé sur cet édito qui m’a fait sourire au delà de ce qu’il aurait dû. Un peu de compassion, un zeste de nostalgie et une vraie romance entre l’auteur et une marque-étendard du jeu qui avançait avec de vrais parti-pris, en l’occurrence Sega, au sein d’une guerre sans pitié avec Nintendo et des principes opposés… Quelle époque. Lire la suite

Publicités